Recherche
Close this search box.

Besoin de formateurs cliniques et de superviseurs

Février 2021

Besoin de formateurs cliniques et de superviseurs

Les étudiants en audiologie et en orthophonie du Canada ont besoin de votre aide. 

À cause de COVID-19, les universités canadiennes ont un besoin pressant de stages pour leurs étudiants. Beaucoup d’étudiants qui termineront leurs études en 2021 et en 2022 ont besoin d’effectuer des stages pour poursuivre et compléter leur programme afin d’obtenir leur diplôme. Il y a donc un besoin exceptionnel de formateurs et de superviseurs cliniques dans l’ensemble du pays pour offrir une expérience clinique, que ce soit par des pratiques virtuels ou en personne, selon ce qui est permis par la loi de la santé publique.

Le rôle de formateur clinique est une excellente occasion de partager vos compétences et vos connaissances et de redonner à votre profession. Les étudiants peuvent aussi offrir leur soutien, car ils sont doués pour la technologie et disposent des plus récentes connaissances en matière d’évaluation et de traitement. Conseils en matière de modèles de formation et de supervision clinique pour les stages en mode virtuel ou en personne pendant la pandémie sont disponible en ligne (en anglais).

Si vous pouvez nous aider par quelque moyen que ce soit, veuillez communiquer avec le coordonnateur de la formation clinique du programme universitaire le plus près de votre région (voir la liste ci-dessous). S’il n’y a pas d’université canadienne dans votre région, veuillez communiquer avec Jennifer Wadds à jennifer.wadds@utoronto.ca et votre nom sera ajouté à une liste nationale que les programmes pourront consulter afin de vous mettre en contact avec des étudiants de votre région.

Nous sommes reconnaissants du soutien que vous fournirez à nos futurs collègues!

Merci!

Coordonnateurs canadiens de la formation clinique


Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer avec les personnes suivantes :

Université de la Colombie-Britannique 

Université de l’Alberta

Université Western

Université Laurentienne

Université McMaster

Université de Toronto 

Université d’Ottawa

Université McGill

Université de Montréal

Université du Québec à Trois-Rivières

Université Laval

Université Dalhousie

 

Questions et réponses – Nouvelle couverture pour l’équipement et les fournitures de suppléance à la communication orale dans le cadre du Programme des SSNA

Crédit : Services aux Autochtones Canada – Programme des Services de santé non assurés (SSNA)

À compter du 6 Janvier 2021, le Programme des SSNA couvrira l’équipement et les fournitures de suppléance à la communication orale, ainsi que les systèmes de montage et les modes d’accès.

Services aux Autochtones Canada a créé un document des questions et réponses de ce sujet pour vous aider à naviguer cette nouvelle couverture.

Lisez les questions et réponses maintenant!

Masques

 

Ressources additionnelles:

 

Récipiendaire de la bourse de recherche clinique 2020

La récipiendaire de la bourse de recherche clinique 2020 est Angela Feehan!

Résumé analytique

Précision diagnostique du échelle d’observation pour le diagnostic de l’autisme (l’ADOS-2) chez les enfants qui ont une maladie psychiatrique
 
L’ADOS-2 (échelle d’observation pour le diagnostic de l’autisme) présente une excellente précision diagnostique lorsqu’on l’utilise auprès d’enfants chez qui l’on soupçonne la présence de l’autisme ou d’un retard langagier ou intellectuel. Cela dit, sa précision reste encore à prouver pour les enfants qui sont atteints d’une maladie psychiatrique. Cette étude détermine la sensibilité et la spécificité de l’ADOS-2 chez les patients en psychiatrie pédiatrique.
 
 

L’Ontario reprend le dépistage néonatal des troubles auditifs: Un financement supplémentaire permettra d’accroître les capacités en matière d’audiologie pour offrir des services de dépistage aux nouveau-nés touchés par l’éclosion de COVID-19

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario fournit 3,8 millions de dollars pour soutenir le dépistage néonatal des troubles auditifs pour les nouveau-nés qui n’ont pas eu accès au dépistage universel en raison de l’éclosion de COVID-19.

Au cours des derniers mois, les organismes responsables du Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs ont suspendu le dépistage auditif des nouveau-nés couramment pratiqué avant la sortie du milieu hospitalier ou communautaire sur les conseils des responsables de la santé publique.

Le Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs de l’Ontario permet de déceler les enfants nés avec une perte auditive permanente grâce au dépistage universel néonatal des troubles auditifs chez les nouveau-nés. Les nouveau-nés dépistés comme malentendants sont ensuite dirigés vers un spécialiste qui travaillera avec leurs parents pour s’assurer qu’ils disposent des ressources nécessaires pour développer les compétences linguistiques et d’alphabétisation indispensables pour réussir à l’école et dans leur communauté.

« Soutenir la santé et le bien-être des nouveau-nés et de leur famille est une priorité », a déclaré Todd Smith, ministre des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires. « Ce financement supplémentaire signifie que les nouveau-nés qui n’ont pu avoir accès au dépistage des troubles auditifs pourront désormais bénéficier de ce service essentiel, et que les préoccupations ou les risques pourront être traités à un stade précoce et que les nouveau-nés pourront recevoir le soutien dont ils ont besoin dès que possible. »

 

Faits en bref

  • En 2019-2020, le gouvernement a investi 13,6 millions de dollars dans le Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs.
  • Au cours de l’année financière 2019-2020, 128 327 bébés ont été examinés dans l’ensemble de l’Ontario. Une perte auditive permanente a été dépistée chez environ 500 d’entre eux.
  • Les organismes responsables du Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs organiseront un dépistage des troubles auditifs par un audiologiste pour les bébés qui n’ont pu avoir accès au dépistage de la perte auditive chez les nouveau-nés. Veuillez communiquer avec le Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs pour en savoir plus.

 

Paiement unique aux personnes en situation de handicap du gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada a annoncé le versement d’un paiement unique de 600 $ aux personnes en situation de handicap afin de les aider à couvrir les dépenses extraordinaires engagées pendant la pandémie de COVID-19.

Visitez le site Web du gouvernement du Canada pour en savoir plus et voir les critères d’éligibilité.

 

Programme d’audit unique des matériels médicaux (PAUMM)

As of January 1, 2019, Health Canada requires all manufacturers of class II, III, and IV medical devices sold in Canada to follow the Medical Device Single Audit Program (MDSAP). 

SAC members have raised concerns regarding the impact of MDSAP on their patients and clients, including access to the Passy-Muir Speaking Valve. The Passy-Muir Valve is currently an unlicensed medical device in Canada.

 

Health Canada has suggested the following alternatives to the Passy-Muir Speaking Valve: 
 

Licence no.

Licence name

Device ID

Device name

Website

8607

Montgomery Speaking Valves

143673

Montgomery Speaking Valves

https://www.bosmed.com/en/airway-management/montgomeryr-cannula-system/montgomeryr-cannula-speaking-valves/

1845

Shiley Phonate Speaking Valve

182822

 

 

182823

Shiley Phonate Speaking Valve

 

Shiley Phonate Speaking Valve (With Oxygen Port)

https://www.medtronic.com/covidien/en-us/products/tracheostomy/shiley-speaking-valves.html

94766

TRACOE Phon Assist II Speaking Valves REF 655-S AND REF 655-T With Attachable Tracoe Humid Assist II REF 645

804032

 

1001469

Tracoe Humid Assist II

 

Tracoe Phon Assist II Speaking Valves

https://www.bryanmedical.net/products/tracoe/tracoe-product-catalog

 

(page 34 to 38)

Health Canada has a Special Access Program to allow for access to unlicensed medical devices (such as the Passy-Muir Valve) in specific circumstances. 

The Special Access Program considers requests from health care professionals for access to unlicensed medical devices for emergency use, or if conventional therapies have failed, are unavailable or are unsuitable. Although Health Canada may issue an authorization for a medical device through this program, a manufacturer is not obligated to sell this medical device for special access purposes. 

A special access application would need to outline the circumstances for which approved devices are unsuitable or unavailable. Each application is considered on a case-by-case basis, and a previous authorization does not necessarily mean that another authorization will be granted.

 

For additional information about the Special Access Program, please refer to Health Canada guidance:

https://www.canada.ca/en/health-canada/services/drugs-health-products/special-access/medical-devices/guidance-health-care-professionals-special-access-custom-made.html

 

SAC members and associates are encouraged to contact meredith@sac-oac.ca should they encounter difficulty accessing an unlicensed medical device through the Special Access Program.

 

Nouveau portail pour le jumelage afin d’accéder à l’ÉPI

Pour répondre au besoin grandissant d’accéder à de l’équipement de protection individuelle (ÉPI), l’industrie canadienne, incluant la Chambre de commerce du Canada a créé une plate-forme de réponse rapide (RRP Canada). 

RRP Canada est un service gratuit qui permet de jumeler des manufacturiers et des entreprises qui ont besoin d’ÉPI. Les produits que l’on trouve sur cette plate-forme comprennent des désinfectants pour les mains, des masques chirurgicaux, des masques N95, des désinfectants de surface, des masques de protection et des blouses.

 

 

Changements proposés au cadre réglementaire régissant les professionnels de la santé de la Colombie-Britannique

BMS, en collaboration avec Gowlings WLG, a préparé une fiche de renseignement (an anglais) sur les changements proposés au cadre réglementaire qui régit les professionnels de la santé de la Colombie-Britannique. 

Depuis mars 2018, une enquête a été menée au sujet du modèle de réglementation des professions de la santé en Colombie-Britannique. Un comité directeur a été créé pour effectuer une consultation et évaluer le cadre actuel, ce qui a donné lieu à un certain nombre de critiques et de propositions en vue d’apporter des changements. 

Plus tôt cette année, OAC a transmis ses commentaires au comité directeur sur la modernisation de la réglementation des professionnels de la santé du gouvernement de la Colombie-Britannique (en anglais). Les commentaires d’OAC portaient sur les préoccupations soulevées par ses membres de la Colombie-Britannique au sujet de l’incidence que les changements proposés par le comité pourraient avoir sur les professionnels qui travaillent dans cette province.

OAC a insisté sur l’importance de veiller à ce que tout changement apporté à la réglementation soit fait dans la transparence et sur l’importance de donner suite aux plaintes en temps opportun, en plus de faire participer les orthophonistes et les audiologistes qui ont des compétences spécialisées au processus de plainte public. 

Vous trouverez plus de renseignements sur les changements proposés au cadre réglementaire régissant les professionnels de la santé en Colombie-Britannique dans la fiche de renseignement (en anglais) de BMS et Gowlings WLG. 
 

Mise à jour de COVID-19 : Prise en Charge de la Dysphagie en Télépratique

En cette période de pandémie de COVID-19, beaucoup d’orthophonistes se trouvent confrontés à la difficulté de procéder à la prise en charge de la dysphagie par le biais de la télépratique. Un nouvel article portant sur le sujet est publié dans Communiqué. Il s’intitule Évaluation et traitement de la dysphagie pendant la pandémie de COVID-19 : leçons tirées du passage à la télépratique et a été rédigé par Gabrielle Carrier, Veronica Rodriguez et Dre Rosemary Martino, toutes trois membres d’OAC.

Voici des ressources publiées ailleurs dans le monde sur le sujet :

Au Canada, les orthophonistes pourraient devoir modifier les méthodes de télépratique venues d’ailleurs afin de s’assurer qu’elles sont conformes aux exigences des lois et des règlements fédéraux, provinciaux et territoriaux.