Recherche
Close this search box.

Les récipiendaires des bourses d’études d’OAC 2021 à 2022

OAC est fier d’attribuer 28 bourses aux étudiants associés suivants dans le cadre du programme de bourses d’études 2021-2022 d’OAC :

 

Lire le rapport d'impact du programme de bourses d'études SAC 2021-2022

 

Elks & Royal Purple Fund pour les enfants Bourse Deborah Kully 

Maya Aharon termine actuellement sa dernière année du programme d’orthophonie de l’Université de Toronto. Elle souhaite travailler auprès de personnes atteintes de troubles neurologiques, tels que l’aphasie, et promouvoir l’utilisation de méthodes de communication améliorée et alternative. Maya se passionne également pour la promotion de l’équité dans l’exercice de la profession et en matière d’accès aux services pour les clients issus de la diversité culturelle et linguistique.

Meghan is a second year speech-language pathology student at the University of Alberta. She hopes to pursue a career in dysphagia management in an acute care setting. She previously served as the Chair of the Professional Development Committee for the Organization of Alberta Students in Speech (OASIS) at U of A and is a member of the Education Committee for Speech-Language and Audiology Canada.

Brianna is completing her second year as a MHSc. Speech-Language Pathology candidate studying at the University of Toronto. After finishing the program, she hopes to work in the rehabilitation setting with a particular interest in brain injury. With gratitude, she looks forward to using her scholarship to help fund educational opportunities that will support her future clinical career.

Lauren is a second-year audiology student at the UBC School of Audiology and Speech Sciences. She has volunteered with Alberta Children’s Hospital, Ronald McDonald House of Southern Alberta, and the Tom Baker Cancer Centre. Upon completion of her Master of Science degree in Spring 2022, she hopes to start working with children and families as a pediatric audiologist.  
Jaime’s passion lies in helping children gain confidence as they learn and grow, something she emphasizes as a tutor. She is excited to begin working as an SLP, focusing on children and adult dysphagia patients. 

Quince Scholberg est étudiante de deuxième année en orthophonie à l’Université de la Colombie-Britannique. Après l’obtention de son diplôme, elle compte travailler auprès d’enfants d’âge scolaire présentant des différences de développement.

Sophia is from Montreal, Quebec, and she is currently completing her Masters of Health Science in Speech Language Pathology (SLP) at the University of Toronto. She is currently finishing her second placement at the Toronto Rehabilitation Institute with Acquired Brain Injury patients. After graduation, Sophia intends to return to Montreal and begin her practice as an SLP.

Nick Grundmann is a second-year audiology student at the UBC School of Audiology and Speech Sciences. After graduation in 2022, he is hoping to work with adults in a diagnostic and dispensing clinic. He also wishes to expand his clinical knowledge into vestibular evaluations and CAPD assessments.  

Alia is a second-year graduate student at the University of Toronto. Following her graduation, she intends to practice in pediatric fluency disorders. She is motivated by her experience at her first clinical internship through the Institute for Stuttering Treatment and Research, which is an Elks of Canada funded facility. 
Laura Tulk is a second-year Speech-Language Pathology graduate student at the University of Toronto. Laura’s goal is to work with adult and geriatric populations in acute care. She also has an interest in fluency disorders and is involved with a stuttering research group: The NL Stuttering Association Collaborative. Laura hopes to practice in her home province of Newfoundland and Labrador after graduation. 
Brooke Harris is an Audiology student in her second year of studies at Western University. Upon completion of her degree this summer, she is looking forward to pursuing a career as an audiologist. She is very excited about the prospect of supporting individuals with hearing and communication challenges throughout her future career.

Caroline Whiting is a second-year student in the Speech-Language Pathology program at McMaster University. She has a particular interest in working with individuals with acquired brain injuries to help them achieve their communication goals. Caroline hopes to combine her clinical work with involvement in research in the future.

 

Bourse de leadership KIDSPEECH™ 

 

Ala is completing her second-year at the University of Toronto. She is the recipient of an Ontario Graduate Scholarhsip and received the University of Toronto’s Margaret Stoicheff Spirit Award.  Ala has a passion for fostering a safe and inclusive environment for people of colour and bilingual clients/family members in the rehabilitation field. This inspired her to create an account that translates SLP related information in different languages with a group of incredible volunteers (instagram: @SLPPOC).

Courtnee Adacsi est une orthophoniste interactive et une éternelle apprenante. Elle est actuellement congé de formation pour obtenir un diplôme de maîtrise en intervention précoce dans l’enseignement des sourds de l’Université Fontbonne de Saint-Louis au Missouri.

 

Angela is a PhD student at the School of Communication Sciences and Disorders in the Faculty of Medicine and Health Sciences at McGill University. she began her professional career working with Autistic preschoolers in the Nova Scotia Early Intensive Behavioural Program. Since then, she has occupied several positions in both the public and private sector working with people on the Autism Spectrum and individuals with developmental disabilities.

 

Bourse de soutien au placement de la famille Beach

Larissa is a graduate student pursuing her Master’s Degree in Speech-Language Pathology at the University of British Columbia. She graduated from Simon Fraser University first class with distinction with a BA in Cognitive Science and Linguistics. She is writing a thesis concerning statistical learning in speech perception, alongside completing her courses and clinical requirements to earn her degree. Afterwards, she intends to work with individuals with aphasia in a rehab or community care setting.

Matt is a second year graduate student in Speech-Language Pathology at McGill University. His love for music and reading sparked his interest in SLP and he hopes to practice in paediatric literacy as well voice therapy upon graduation. Matthew will start a 3-month acute care placement at St.Boniface Hospital in Winnipeg this summer.

Megan Van Gorp is graduating Audiology in the M.Cl.Sc. program at Western University’s School of Communication Sciences and Disorders. She believes that equal access to audiological services, regardless of geography, ethnicity, and/or socioeconomic status are imperative in optimizing communicative health outcomes across Canada. Her lived experiences with rural-induced inaccessibility to healthcare services have inspired her to launch her career providing care to underserviced children and youth in rural Southwestern Ontario.

 

Bourses d’OAC

Michelle Jones is in her final year of the Speech-Language Pathology master’s program at UBC School of Audiology and Speech Sciences. After graduation, she plans to work in a paediatric setting on Vancouver Island alongside other clinicians to improve the lives of those in the community.
Melissa is completing her PhD at the University of Toronto, while also working as a pediatric audiologist at SickKids. After she completes her doctoral degree, she hopes to return to education as a professor, and to the clinical setting as s clinician-scientist, to expand the education and research in the field of pediatric vestibular audiology.

Alison Quiring is in her 2nd and final year at the University of British Columbia’s School of Audiology and Speech Sciences studying Speech-Language Pathology. Prior to attending UBC, Alison was volunteering as a teacher at a children’s home in Zimbabwe, Africa. She hopes to, one day, take her passion for travel and intercultural work and develop basic training programs about communication strategies that can be used in settings where there is limited or no access to SLP services.

Gavina is currently in her second year in the Speech-Language Pathology program at the UBC School of Audiology and Speech Sciences. Upon graduation, she hopes to work with pediatric population.

Talia is in her second and final year of the MSc Speech-Language Pathology program at the University of Alberta.  After graduation, Talia would love to work with the pediatric population, particularly with preschool aged children. She is currently part of the RMSA and help other rehabilitation medicine students at the university plan and promote events and help foster interdisciplinary opportunities amongst students. 

Claire (Lei) Wu is a Master of Clinical Science (MClSc) candidate in Audiology at Western University. She grew up in Langley, British Columbia and volunteers with the Canadian Hard of Hearing Association  (CHHA-BC) and Self-Management BC. This year, Claire serves as one of the three co-chairs who are responsible for organizing the annual Theory-to-Therapy Graduate Student Conference for 2022. As she graduates this summer, she hopes to pursue diagnostic and rehabilitation-based clinical practice in British Columbia while specializing in vestibular audiology.
Megan Van Gorp is graduating Audiology in the M.Cl.Sc. program at Western University’s School of Communication Sciences and Disorders. She believes that equal access to audiological services, regardless of geography, ethnicity, and/or socioeconomic status are imperative in optimizing communicative health outcomes across Canada. Her lived experiences with rural-induced inaccessibility to healthcare services have inspired her to launch her career providing care to underserviced children and youth in rural Southwestern Ontario.
Ninell Sygal est candidate à la maîtrise en sciences de la santé et poursuit actuellement ses études dans le programme d’orthophonie de l’Université d’Ottawa. Elle a la ferme conviction que les meilleurs cliniciens sont ceux qui possèdent de l’expérience en recherche, car celle-ci leur permet, à terme, d’intégrer les dernières avancées à leur pratique clinique. Elle travaille actuellement sur différents projets qui explorent différents sujets touchant à l’orthophonie et à sa relation avec l’audiologie.
Julie Kathleen was born and raised in Edmonton, Alberta. In 2020, she moved to Limerick, Ireland to start a two-year Masters of Science in Speech and Language Therapy at the University of Limerick. Throughout this degree, she has been actively involved in class activities and has been the Class Representative for two years. She is currently completing a research project which is investigating what is known about parent experience of parent-mediated interventions for children with developmental disabilities delivered via telehealth.

 

Bourse pour les aides en santé de la communication 

L’intérêt de Sankavi pour le domaine des troubles de la communication est né lorsqu’elle a commencé à travailler en tant qu’assistante en éducation spécialisée dans les écoles secondaires du Conseil scolaire du district de Toronto. En 2019, elle s’est engagée comme bénévole à l’Aphasia Institut, où elle a eu l’occasion d’animer des conversations de groupe avec des personnes ayant reçu un diagnostic d’aphasie. Ses expériences ont fait d’elle une fervente défenseuse des besoins des patients, et elle est impatiente de travailler directement avec les patients et de contribuer à leur rétablissement.

Pour en savoir plus sur les récipiendaires des bourses 2021-2022, consultez le Rapport d’impact 2021-2022 du programme de bourses d’OAC.

 

Sondage – L’impact des soins virtuels, dans le contexte de la pandémie COVID-19, sur les services d’orthophonie pour les enfants (de 0 à 12 ans) au Canada

Une équipe de chercheurs de l’Université d’Ottawa entreprend une étude visant à mieux comprendre l’impact des soins virtuels, dans le contexte de la pandémie COVID-19, sur les services d’orthophonie pour les enfants (de 0 à 12 ans) au Canada. Les aspects éthiques de ce projet ont été approuvés par le Comité d’éthique de la recherche de l’Université d’Ottawa. Les orthophonistes qui travaillent au Canada avec la population d’âge préscolaire et/ou scolaire (0 à 12 ans) dans n’importe quel milieu clinique et dans n’importe quelle langue sont éligibles à participer à ce sondage.  

Nous vous invitons alors à participer à ce projet. Si vous acceptez, il vous sera demandé de répondre à un sondage qui vous permettra de partager vos réflexions et vos expériences en matière de prestation de soins orthophoniques virtuels pendant la pandémie COVID-19. Le sondage devrait prendre 20 à 30 minutes à accomplir. Votre participation à ce projet est entièrement volontaire et n’est pas liée à votre emploi. Votre organisation de travail n’est pas affilée à ce projet de recherche et ne saura pas qui a accepté de participer.  

Si vous souhaitez participer, veuillez trouver la page d’information et le lien au sondage sur le site web fourni.

Si vous avez des questions à ce sujet, veuillez communiquer avec Allyson Cousineau Grant à l’adresse courriel suivant: agran3@uottawa.ca, ou avec Dr. Elizabeth Fitzpatrick à l’adresse courriel suivant: elizabeth.fitzpatrick@uottawa.ca. 

 

Lancement du Fonds stratégique pour la démence 2022 : Initiatives de sensibilisation

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a le plaisir d’annoncer le lancement d’une occasion de financement dans le cadre du Fonds stratégique pour la démence (FSD) : Initiatives de sensibilisation.

Il s’agit de la troisième sollicitation ouverte résultant du financement annoncé dans le budget de 2019 pour soutenir la mise en œuvre des éléments clés de la première stratégie nationale du Canada en matière de démence.

L’initiative Fonds stratégique pour la démence : Initiatives de sensibilisation vise à prévenir la démence, réduire la stigmatisation et encourager les collectivités à devenir plus inclusives à l’égard de la démence et leur donner les moyens de le faire.

L’ASPC accepte actuellement des propositions. Veuillez partager ce courriel avec des candidats potentiels dans votre réseau, le cas échéant.

Un modèle d’invitation à soumettre une demande de financement peut être demandé au Centre de subventions et de contributions de l’ASPC par courriel à cgc.solicitations-csc@phac-aspc.gc.ca. N’oubliez pas d’indiquer « FSD : Initiatives de sensibilisation » dans l’objet de votre message. La date limite pour soumettre une demande de financement complète est 12h (HNE), le 8 avril 2022.

Si vous avez des questions concernant cette occasion de financement, veuillez contacter le Centre de subventions et de contributions de l’ASPC par courriel à cgc.solicitations-csc@phac-aspc.gc.ca.

Appels à propositions 2022 de l’initiative Canada accessible

Emploi et Développement social Canada (EDSC) a lancé deux appels à propositions (AP) pour l’initiative Canada accessible délivrée dans le cadre du Programme de partenariats pour le développement social – composante Personnes handicapées (PPDS-PH), qui demeureront ouverts du 4 février au 25 mars 2022 à 17 h, heure de l’Est (HE).
 

EDSC accepte les demandes dans le cadre des volets de financement suivants : Semaine nationale de l’accessibilité (SNA) et Partenariats Pour un Canada accessible (partenariats).
 

Pour présenter une demande ou obtenir plus de renseignements sur la façon de préparer votre demande, consultez les liens suivants :

 

Services de santé auditive pour les personnes âgées : sondage auprès des membres et associés d’OAC

Le groupe de travail sur les services d’audiologie en soins de longue durée d’OAC réalise un sondage pour recueillir de l’information sur les possibilités actuelles et futures en matière de soins auditifs des adultes âgés, ce qui inclut les services offerts dans les établissements de soins de longue durée. Cela fait partie de nos activités de défenses des intérêts dans le cadre de l’élaboration des normes nationales pour les soins de longue durée.

Nous vous prions de répondre d’ici le dimanche 6 février 2022.

Sondage français à venir!

 

Lancement du Fonds stratégique pour la démence : Initiative liée à l’élaboration de lignes directrices et de pratiques exemplaires en matière de démence

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a le plaisir d’annoncer le lancement d’une occasion de financement dans le cadre du Fonds stratégique pour la démence (FSD) : Initiative liée à l’élaboration de lignes directrices et de pratiques exemplaires en matière de démence.

Il s’agit de la deuxième sollicitation ouverte résultant du financement annoncé dans le budget de 2019 pour soutenir la mise en œuvre des éléments clés de la première stratégie nationale du Canada en matière de démence.

L’initiative FSD : élaboration de lignes directrices et de pratiques exemplaires vise à améliorer l’accès et l’utilisation de conseils de grande qualité en matière de démence au Canada. Cette occasion de financement vise à réduire les lacunes cernées à la fois dans la disponibilité et l’adoption de conseils de grande qualité en matière de démence.

L’ASPC accepte actuellement des propositions. Veuillez partager ce courriel avec des candidats potentiels dans votre réseau, le cas échéant.

Un modèle d’invitation à soumettre une demande de financement peut être demandé au Centre de subventions et de contributions de l’ASPC par courriel à cgc.solicitations-csc@phac-aspc.gc.ca. N’oubliez pas d’indiquer « FSD : Initiative liée à l’élaboration de lignes directrices et de pratiques exemplaires en matière de démence » dans l’objet de votre message. La date limite pour soumettre une demande de financement complète est 12h (HNE), le 28 janvier 2022.

Si vous avez des questions concernant cette occasion de financement, veuillez contacter le Centre de subventions et de contributions de l’ASPC par courriel à cgc.solicitations-csc@phac-aspc.gc.ca.

Postulez pour devenir Conseiller ou conseillère pour OAC en audiologie – acouphènes

Speech-Language and Audiology Canada logo Communicating care

 

POSTE :                                          

Conseiller ou conseillère en audiologie – acouphènes (7 heures/semaine pendant 18 mois)

 

SOUS LA DIRECTION DE :         

Directrice de l’audiologie

 

DESCRIPTION DU POSTE

Le conseiller ou la conseillère en audiologie à temps partiel offre de son soutien, ses conseils et son expertise en matière d’acouphène et de troubles liés à la tolérance sonore au personnel, aux membres et aux associés d’OAC. Il ou elle prendra également part à un comité spécial à titre d’intermédiaire pour le personnel.

 

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

Responsabilités générales

  • Apporter du soutien aux membres du comité spécial sur les acouphènes et les troubles liés à la tolérance sonore dans le cadre de la préparation d’un énoncé de position sur ce sujet.
  • Conseiller la directrice de l’audiologie sur des questions touchant aux acouphènes et aux troubles liés à la tolérance sonore.
  • Préparer des documents de référence en lien avec ses responsabilités.
  • Prendre part aux réunions du personnel et du Conseil d’administration, selon les besoins.
  • Contribuer aux publications d’OAC, selon les besoins.
  • Préparer des rapports à l’intention du conseil d’administration et des comités, selon les besoins.
  • Apporter du soutien au personnel et animer les comités spéciaux lors de l’élaboration d’énoncés de position, de communiqués, etc.
  • Contribuer au programme de perfectionnement professionnel d’OAC.
  • Apporter du soutien au Service des communications en révisant et en concevant du contenu relatif à l’audiologie, notamment pour des infographies, des pages Web, des blogues, des fiches d’information, du matériel pour le Mois de la parole et de l’audition ainsi que d’autres documents, selon les besoins.
  • Répondre aux questions d’audiologie des membres et associés portant sur les acouphènes et les troubles liés à la tolérance sonore.
  • Assurer la gestion d’autres projets en audiologie, selon les besoins.

 

CONTACTS

Au sein de l’organisme

  • Membres du personnel à tous les niveaux

 

À l’extérieur de l’organisme

  • Associations nationales, provinciales, territoriales, organismes de réglementation professionnelle et associations professionnelles internationales
  • Organisations professionnelles du domaine
  • Membres et associés
  • Grand public

 

POUVOIR DE DÉCISION

  • Organiser sa charge de travail et établir ses priorités de respecter les délais pour des projets simultanés.
  • Recommander des changements en matière d’actions, de procédures et de politiques, selon les besoins et les circonstances.
  • Prendre des décisions indépendantes, le cas échéant, en lien avec les responsabilités mentionnées plus haut.

 

DIPLÔMES ET FORMATION

  • Détenir au moins une maîtrise en audiologie ou un diplôme équivalent.
  • Être membre d’OAC.
  • Être membre en règle de l’organisme de réglementation professionnelle applicable.

 

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

  • Détenir au minimum 3 années d’expérience clinique en matière d’acouphène et de troubles liés à la tolérance sonore.
  • L’expérience en recherche est un atout.

 

COMPÉTENCES RECHERCHÉES

Compétences à maîtriser :

  • Connaissance du champ de pratique clinique des audiologistes offrant des services aux gens atteints d’acouphènes et de troubles liés à la tolérance sonore, ainsi que des tendances récentes en matière de perfectionnement professionnel.
  • Excellentes compétences de communication à l’oral et à l’écrit.
  • Gestion de projet.
  • Aptitude à prendre des décisions et à travailler de façon individuelle et en équipe.
  • Aptitudes de recherche, d’analyse et de synthèse d’informations.
  • Excellent sens de l’organisation et compétences interpersonnelles
  • Aptitude à respecter une stricte confidentialité.
  • Savoir faire preuve de discrétion et de jugement.
  • Aptitude à travailler sous pression et à respecter les délais en travaillant sur de multiples projets simultanés.
  • Aptitude à travailler avec des professionnels de différents niveaux.
  • Aptitude à déléguer des responsabilités et à superviser.
  • Connaissances en informatique.

 

ATOUTS

  • Bilinguisme (anglais et français).
  • Certification clinique d’OAC.

 

CONDITIONS DU POSTE

La personne qui occupera ce poste devra faire preuve de flexibilité quant à son horaire de travail et sera parfois amenée à travailler lors des soirs et des fins de semaine, selon les besoins. Il s’agit d’un poste à distance. Par conséquent, la personne occupant ce poste peut être située n’importe où au Canada.

 

POUR POSTULER

Veuillez envoyer votre CV accompagné d’une lettre de motivation à Amy Childs au amy@sac-oac.ca, avec Candidature au poste de conseiller/conseillère pour OAC comme objet de votre courriel.

La date limite de dépôt de candidature est le 25 janvier 2022.



Nous encourageons les candidatures de personnes des Premières Nations, de Métis, d’Inuits, de personnes issues des minorités visibles, des personnes handicapée et de personnes de genre non binaire. L’expérience de travail avec les populations marginalisées et les connaissances en matière d’humilité et de sécurisation culturelles sont également de précieux atouts dans le cadre de ce poste.  OAC est déterminée à ce que la composition de tous ses comités et groupes de travail soit diversifiée et inclusive pour tout le monde.

Remarque : Nous remercions toutes les personnes qui postuleront, mais nous communiquerons uniquement avec celles qui seront retenues pour une entrevue.

 

Postuler pour devenir Conseiller ou conseillère pour OAC en orthophonie – secteur privé

Speech-Language and Audiology Canada logo Communicating care

 

POSTE :                                          

Conseiller ou conseillère en orthophonie – secteur privé (7 heures/semaine pendant 12 mois)

 

SOUS LA DIRECTION DE :        

Directrice de l’orthophonie et des aides en santé de la communication

 

DESCRIPTION DU POSTE

Le conseiller ou la conseillère en orthophonie offre son soutien au groupe de travail portant sur l’orthophonie en secteur privé. Il ou elle offre son soutien, ses conseils et son expertise en matière de la pratique de l’orthophonie dans le secteur privé au personnel, aux membres et aux associés d’OAC. De plus, le candidat ou la candidate pourrait être appelé à contribuer à un comité spécial en agissant à titre d’intermédiaire pour le personnel.

 

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

Responsabilités générales

  • Apporter du soutien aux membres du groupe de travail sur la pratique de l’orthophonie dans le secteur privé dans le cadre de la préparation d’un rapport sur les ressources professionnelles des orthophonistes membres exerçant dans le secteur privé à l’intention du Conseil d’administration.
  • Conseiller la directrice de l’orthophonie et des aides en santé de la communication sur des questions touchant le secteur privé.
  • Préparer des documents de référence en lien avec ses responsabilités.
  • Prendre part aux réunions du personnel et du Conseil d’administration, selon les besoins.
  • Contribuer aux publications d’OAC, selon les besoins.
  • Préparer des rapports à l’intention du conseil d’administration et des comités, selon les besoins.
  • Apporter du soutien au personnel et animer les comités spéciaux lors de l’élaboration d’énoncés de position, de communiqués, etc.
  • Contribuer au programme de perfectionnement professionnel d’OAC.
  • Apporter du soutien au Service des communications en révisant et en concevant du contenu relatif à l’orthophonie, notamment pour des infographies, des pages Web, des blogues, des fiches d’information, du matériel pour le Mois de la parole et de l’audition ainsi que d’autres documents, selon les besoins.
  • Répondre aux demandes des membres et des associés portant sur des questions touchant à l’orthophonie dans le secteur privé.
  • Assurer la gestion d’autres projets en orthophonie, selon les besoins.

 

CONTACTS

Au sein de l’organisme

  • Membres du personnel à tous les niveaux

 

À l’extérieur de l’organisme

  • Associations nationales, provinciales, territoriales, organismes de réglementation professionnelle et associations professionnelles internationales
  • Organisations professionnelles du domaine
  • Membres et associés
  • Grand public

 

POUVOIR DE DÉCISION

  • Organiser sa charge de travail et établir ses priorités de respecter les délais pour des projets simultanés.
  • Recommander des changements en matière d’actions, de procédures et de politiques, selon les besoins et les circonstances.
  • Prendre des décisions indépendantes, le cas échéant, en lien avec les responsabilités mentionnées plus haut.

 

DIPLÔMES ET FORMATION

  • Détenir une maîtrise en orthophonie ou un diplôme équivalent.
  • Être membre d’OAC.
  • Être membre en règle de l’organisme de réglementation professionnelle applicable.

 

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

  • Détenir au moins 5 années d’expérience dans le secteur privé.
  • L’expérience en recherche est un atout.

 

COMPÉTENCES RECHERCHÉES

Compétences à maîtriser :

  • Connaissance du champ de pratique et des besoins des orthophonistes offrant des services dans le secteur privé, ainsi que des tendances récentes en matière de perfectionnement professionnel.
  • Excellentes compétences de communication à l’oral et à l’écrit.
  • Gestion de projet.
  • Aptitude à prendre des décisions et à travailler de façon individuelle et en équipe.
  • Aptitudes de recherche, d’analyse et de synthèse d’informations.
  • Excellent sens de l’organisation et compétences interpersonnelles
  • Aptitude à respecter une stricte confidentialité.
  • Savoir faire preuve de discrétion et de jugement.
  • Aptitude à travailler sous pression et à respecter les délais en travaillant sur de multiples projets simultanés.
  • Aptitude à travailler avec des professionnels de différents niveaux.
  • Connaissances en informatique.

 

ATOUTS

  • Bilinguisme (français et anglais).
  • Certification d’OAC.

 

CONDITIONS DU POSTE

La personne qui occupera ce poste devra faire preuve de flexibilité quant à son horaire de travail et sera parfois amenée à travailler lors des soirs et des fins de semaine, selon les besoins. Il s’agit d’un poste à distance. Par conséquent, la personne occupant ce poste peut être située n’importe où au Canada.

 

POUR POSTULER

Veuillez envoyer votre CV accompagné d’une lettre de motivation à Amy Childs au amy@sac-oac.ca, avec Candidature au poste de conseiller/conseillère pour OAC comme objet de votre courriel.

La date limite de dépôt de candidature est le 25 janvier 2022.

Nous encourageons les candidatures de personnes des Premières Nations, de Métis, d’Inuits, de personnes issues des minorités visibles, des personnes handicapée et de personnes de genre non binaire. L’expérience de travail avec les populations marginalisées et les connaissances en matière d’humilité et de sécurisation culturelles sont également de précieux atouts dans le cadre de ce poste.  OAC est déterminée à ce que la composition de tous ses comités et groupes de travail soit diversifiée et inclusive pour tout le monde.

Remarque : Nous remercions toutes les personnes qui postuleront, mais nous communiquerons uniquement avec celles qui seront retenues pour une entrevue.